« Big crush » pour le tapis d’inspiration berbère, on vous raconte son histoire…

Sorti chez La Redoute en 2013 sous le nom de tapis Afaw, ce must have voit depuis sa famille s’agrandir chaque saison. Devenu la star incontournable de tous les intérieurs hippies chics et bohèmes, le tapis Afaw envahit les réseaux sociaux et possède même son propre compte instagram : @the_redoute_rug ! Retour sur la success story de ce tapis berbère.

tapis berbère

Un style bien à lui

Reconnaissable à ses motifs géométriques irréguliers, le premier tapis berbère Afaw La Redoute se déclinait en écru avec des motifs marron. Son succès incontestable lui a permis de s’émanciper et de prendre de jolis couleurs douces à l’image du tapis Afaw bleu grisé. Il a même fait des petits ! Répondant aux noms de Ourika, Ustril et Rabisco, ils s’affichent dans des couleurs vives avec des losanges plus ou moins stylisés. A installer partout dans la maison, ces tapis d’inspiration berbère existent dans différentes dimensions. Du long couloir au grand salon, en passant par la chambre, ils réchauffent votre intérieur avec style !

tapis berbère

Toute une histoire…

Depuis 4 ans, avec l’ascension des matières naturelles, les tapis berbères font leur come back sur le devant de la scène déco tout comme le rotin, le macramé, les tapis kilim. Leur simple présence imprime un style ethnique chic qui va à ravir à la maison. Mais bien plus qu’une tendance, les tapis berbères racontent de vraies histoires. Confectionnés à l’origine par les femmes berbères qui peuplaient les montagnes de l’Atlas en Afrique du nord, chacun d’entre eux narre des moments de vie importants. En effet selon la tradition, les femmes fabriquaient un tapis pour leur mariage ou l’arrivée d’un enfant.

tapis berbère

Mais pourquoi tant d’engouement pour les tapis berbères ?

Tout d’abord pour leur confort exceptionnel dû à l’épais revêtement qui les compose. Les modèles Afaw, Ustril et Rabisco sont fabriqués en polypropylène d’aspect laineux, ils s’entretiennent facilement. Et ils ne bougent pas dans le temps. Pour les modèles Ourika et Kowalska, les noeuds serrés les uns contre les autres et les fils à poils long offrent une trame rembourrée, très douillette. Autre attrait, la fabrication à la main de ces tapis berbères présente des petites irrégularités qui fait justement tout leur charme. Proposés à des prix tout doux (de 99 à 300 euros pour les plus grands), ils sont de bons alliés pour faire monter la cote de votre déco !

Pour tous les voir c’est par ici.

Lire la suite …